Retour à l'accueil

Ils sont passés par chez nous ...

... et nous en sommes fiers ! Nous vous présentons ici les artistes qui ont marqués la vie des Cercles par la qualité et l'originalité de leur spectacle.

Si vous les avez raté dans les Cercles, n'hésitez pas à aller les voir s'ils passent ailleurs près de chez vous

Ils repasseront par là ...

 Gaston Le Fervent

Samedi 11 décembre 2010
FESTIVAL OGM
+ Percubaba
SAILLAGOUSE (66)


 Sambuca

28 et 29 Janvier 2011
L'entrepot
Paris


 

 


 

 


Agenda au format PDF S'abonner à l'agenda des Cercles Partager sur MySpace Page Facebook
Coup de châpeau

STRYCHNINE

Surdoués des années 75-80, ils ont mis le feu aux Cercles de mars à mai 2010 à l'occasion d'une tournée mémorable qui a confirmé que ces enfants du pays devenus grands ont conservé une énergie intacte et le style qui leur est propre, un rock pêchu accompagné de textes corrosifs et réalistes. Leur dernier album sorti début 2010 'Tous les cris' a du mal à contenir 12 nouveaux titres inédits qui ne demandent qu'à s'en échapper pour s'incruster dans vos oreilles.


Vous pourrez acheter l'album ICI ou voir un fansite ICI


GASTON LE FERVENT

Gaston navigue dans son univers à l'atmosphère alternative avec leur java ska rock urbaine à réveiller les sens, proche de la Mano Negra, des Négresses Vertes et autre Kusturica. Ils distillent des chansons joyeuses ou introspectives et mélancoliques voire satirique, fidèles à leurs origines, le monde, l'énergie, la rage, mais toujours dans un but ultime : la Joie.


Voir le site


 SOURIGUES

Drôle et cruel ! Sourigues est la terreur des lexiques, le tortionnaire des dictionnaires, l'amant de la litote, le réveil des linguistes, et l'enchanteur des curieux.
Son répertoire donne la part belle aux jeux de mots. La prouesse tient du fait qu'il donne du sens à l'entrelacs des blagues qui abouti à des chansons magnifiques. Les aphorismes se bousculent au coin des morceaux et l'intelligence est sans cesse sollicitée pour suivre une pensée farfelue et agitée.


Voir le site


LA RUE BIGNOL

Ce sont des instruments : à boutons, à cordes, à vent, à percussion, à cordes vocales ... joués par cinq musiciens de tailles et d'influences diverses. Dans leur spectacle on peut retrouver un air des têtes raides, une extravagance de VRP, un lien clanique à la manière Orgues de Barback.
Les textes de la Rue Bignol se font bercer tantôt par du swing, de la guinguette, tantôt par du rock, du funk, des musiques latines.
source : leur site Web


Voir le site


 EL COMUNERO

Les dictatures triomphent lorsqu’elles cassent la transmission de la mémoire des luttes entre les générations. Franco, pour l’Espagne, a failli y parvenir, heureusement, des petits enfants proches des « abuelos » , titillent leur mémoire…
La quête de Thomas, à la recherche des faits et gestes de son grand-père andalou et de ses compagnons de lutte participe de cette résistance à l’oubli. Et cela, non dans un but passéiste, mais avec la volonté de puiser dans ce vivier, le courage de changer le monde d’aujourd’hui.
El comunero, surnom que ces amis anarchistes ont donné à ce militant communiste, en dit long sur la tradition séculaire de combat des paysans des terres d’Espagne. Le parler andalou de l’aïeul résonne entre les chants de la Guerre et révolution d’Espagne, arrangés musicalement par le savoir faire et la passion de su « nieto ». Que la tierra te sea leve, comunero !
Source : leur site Web

Précédé dans l'après-midi de la projection du film de Jean Ortiz 'fils de rouge' suivi d'un débat, c'est bien vibrant d'émotions et d'informations que l'on a pu assisté au concert de petit fils de combattant et de ses acolytes, issus des Hurlements d'Léo, de La Varda, des Croquants et de L'air de Rien.


Voir le site


 SAMBUCA

Sambuca c'est de la force propulsive, un melting pot et l'énergie communicative d'un vrai groupe de scène. C'est un voyage aux tendances electro, latino, ska, reggae, aux cadences brésiliennes. Un son inatendu pour un voyage où s'enchaînent grooves et atmosphères enivrantes.


Voir le site